Cacher vos tatouages par respect au Japon

Au Japon, les tatouages sont associés aux syndicats du crime (les Yakuza) et les touristes tatoués se retrouvent exclus des sources thermales communales traditionnelles, onsens, restaurants..

Par exemple, pour la coupe du monde de rugby les sportifs sont invités à porter des gilets lorsqu’ils utilisent les gymnases ou les piscines car les tatouages sont fréquents chez les joueurs, en particulier chez les insulaires du Pacifique. Le directeur du tournoi, Alan Gilpin, a déclaré qu’il n’y avait pas eu d’objections de la part des équipes.

“Lorsque nous en avons parlé avec les équipes il y a environ un an, nous nous attendions probablement à une réaction frustrante de leur part, mais il n’y en a pas eu du tout”, a-t-il déclaré. Nous avons fait beaucoup de choses au cours de la dernière année avec les équipes pour les faire comprendre”.

Les All Blacks de Nouvelle-Zélande ont confirmé que leurs joueurs dont beaucoup portent des tatouages complets ou à manches courtes seront conformes. “Quand une de nos équipes fait une tournée, nous nous efforçons de respecter les coutumes et la culture locales, et ce ne sera pas différent lorsque nous visiterons le Japon”

En 2016, l’agence de tourisme japonaise avait appelé les spas du pays à assouplir leurs règles, soulignant qu’il existe des différences culturelles majeures entre la façon dont les tatouages sont visionnés chez eux et à l’étranger. L’organisation a suggéré que les onsens et les bains publics puissent offrir aux visiteurs des autocollants pour couvrir leurs tatouages, ou réserver des moments précis de la journée lorsque les baigneurs tatoués peuvent utiliser les installations.

Une enquête réalisée en 2015 a révélé que 56% des hôtels et auberges n’autorisaient pas les clients tatoués à utiliser les installations sanitaires communes.

Les tatouages n’ont pas toujours eu une image négative au Japon, mais ils sont devenus liés aux yakuza, ou mafias japonaises, dans les années 1960 après un déluge de films montrant des gangsters fortement tatoués. Les gangs de yakuza font partie de la société japonaise depuis des siècles et comptent environ 35 000 membres.

Soyer respectueux, cacher vos tatouages au japon.